Coup de tonnerre : les comptes de la Fédération Française de Rugby seraient dans le rouge !

08/11 à 18:42
Actu.fr

Bernard Laporte (à gauche) et Serge Simon (à droite), respectivement Président et vice-Président de la FFR. (©Icon Sport)

Vendredi, le Comité Directeur de la FFR risque d’être tendu. En effet, selon les informations du JDD, les comptes de la Fédération Française de Rugby seraient dans le rouge.

Le dernier exercice ferait apparaître des chiffres inquiétants : un résultat avant impôt de moins 7,35 millions d’euros. Pire, depuis l’arrivée de Bernard Laporte à la tête de la Fédération, les finances ne cesseraient de chuter. L’homme fort du rugby français avait pourtant trouvé, lors de sa nomination, des finances saines. En 2015-2016, le bilan financier était positif à hauteur de 3,75 millions d’euros. L’année suivante, à hauteur de 0,9 millions. Là, pour 2017-2018, ce serait une catastrophe.

L’abandon du projet de Grand Stade fait très mal

Vendredi, les explications du trésorier Alexandre Martinez seraient vivement attendues. Le JDD mentionne que de grosses sommes ont dû être provisionnées en raison de contentieux en cours et à venir. Le plus important ? Celui concernant l’abandon du projet de Grand Stade dans l’Essonne. Les indemnités au titre du préjudice subi réclamées ? Elles seraient de l’ordre de 52,3 millions d’euros.

D’autres dossiers ont aussi creusé ce trou ô combien important : les coûts de garantie financière liés à la candidature de l’organisation de la Coupe du monde 2023, les coûts non programmés concernant la candidature au dernier moment de la Coupe du monde U20 l’été dernier ou bien les nombreux licenciements. Avec en point d’orgue l’épineux cas Guy Novès. L’ancien sélectionneur du XV de France va régler son licenciement devant les Prud’hommes de Toulouse en février 2019.