Rugby - Honneur. « Nous avons fait preuve de suffisance », râle Vincent Violle, coach de Gradignan

12/02 à 17:30
Actu.fr

Vincent Violle entraînait l’UA Gujan-Mestras, avant d’arriver à Gradignan. (©Ohvalie – Christophe Georgeval)

Ce dimanche 10 janvier, lors de la 15e journée du championnat Honneur (poule 1), le Stade Foyen n’a pas tremblé en déplacement et c’est l’US Saintes qui en a fait les frais (12-38).

Le RC Gradignan s’est fait des frayeurs en terrassant in-extremis une valeureuse équipe du SA Parthenay (22-19) alors que dans le même temps l’ARC Chauray mordait la poussière à domicile pour la première fois de la saison, battue par l’US Castillon (5-10).

LIRE AUSSI : en Honneur, Monfort a connu une désillusion ce week-end

On notera enfin que l’US Thouars a débloqué son compteur victoire en disposant de l’AR Aytré (10-7), un succès qu’il convient de saluer. La rencontre opposant l’AR Marans au RC Cubzaguais a elle été reportée.

Saintes 12-38 Sainte Foy la Grande

Guillaume Bartholome, coach de Saintes : « Le score est sévère même si nous ne contestons nullement la supériorité Foyenne. Nous prenons des essais pourris mais je pense que le public a vu un bon match dans l’ensemble. Maintenant les garçons se sont envoyés et c’est de bon augure pour les trois matchs à venir et notamment le déplacement à Parthenay et la venue d’Aytré. Nous serons à Parthenay dimanche, une équipe qui a recruté une armada Fidjienne à Noel mais face à laquelle nous ne lâcherons rien. »

Gradignan 22-19 Parthenay

Vincent Violle, coach de Gradignan : « Nous gagnons en toute fin de match et nous nous sommes fait peur au final alors que nous avons dominé assez largement. Nous avons fait preuve de suffisance, tout simplement. Le fait de recevoir une équipe censée être plus faible ne nous autorise pas à avoir ce comportement. Il y eu aussi un défaut de concentration mais les deux sont liés. Maintenant, nous tenons à finir second, devant Castillon. Pour ce faire, il nous faut trois victoires, pas moins. »

Thouars 10-7 Aytré

Kévin Dumont, coach de Thouars : « Nous sommes évidemment très satisfaits car cela prouve que le groupe est en progrès et qu’il ne lâche rien. Ce groupe est toujours à l’écoute et nous espérons bien continuer à jouer notre carte à fond même si nous nous savons condamnés. On travaille pour la saison prochaine et ce que nous regrettons c’est d’avoir raté quelques opportunités de victoires, même si cela n’aurait rien changer à notre sort. »

Chauray 5–10 Castillon

Thierry Dufermier, manager de Chauray : « Bon, il fallait bien que cela arrive. Première défaite à domicile alors que nous aurions pu tout aussi bien l’emporter. C’est bien sur une grosse déception. Notre quatrième place est clairement en danger et nous n’avons plus qu’un seul choix, celui de gagner à Saint-André dimanche lors de ce qui sera la première manche des phases finales. Au moins il n’y a plus le choix et les choses sont claires désormais. Nous sommes au pied du mur et ce sera trois victoires ou rien. »

Marans – Saint André de Cubzac (reporté au 3 mars)