Rugby - 1ère série. « Si nous finissons cinquième, nous jouerons la coupe à Toto », rigole le coach du Buisson

12/02 à 18:00
Actu.fr

Le Stade Buissonnais reste dans la course à la qualif. (©Stade Buissonnais)

Ce dimanche 10 février, lors de la 15e journée de 1ère série (poule 2), le Stade Monpaziérois a durement châtié l’AS Dampniat (50-3) et la montée ne doit plus pouvoir lui échapper. Le RC Canton de Salignac n’a laissé aucune chance de son côté à l’US Saint-Léonard (38-7).

LIRE AUSSI : Emak Hor monte en Promotion Honneur

Plus serrés ont été les deux autres rencontres avec tout d’abord la victoire de l’AS Chasteaux Lissac au détriment de l’US Beaulieu (18-5) et celle du Stade Buissonnais au détriment du RCP Meyssac (20-9), les deux vainqueurs du jour étant à la lutte pour la quatrième place. On notera enfin le report du match qui devait opposer l’AS Panazol à l’AC Saint Cyprien.

Monpazier 50-3 Dampniat

Rodrigue Beyssey, coach de Monpazier : « On a fait un bon match et les choses ont bien marché pour nous même si pour moi le score est un peu large. Il nous reste un match à gagner pour être assurés de la montée et il faut que cela se fasse le plus vite possible dans l’idéal. Ce serait bien de pouvoir gagner un des deux matchs à l’extérieur qui se présentent pour pouvoir aborder le dernier rendez-vous à domicile comme un match comptant pour du beurre et en faire une journée festive. »

Salignac 38–7 Saint Léonard

Xavier Faure, coach de Salignac : « Même si tout est encore possible, hormis le fait de pourvoir aller chercher Monpazier pour nous, il n’y a pas de pression particulière. Il nous faut en priorité rester invaincus à la maison et il nous reste la réception de Dampniat. Si nous gagnons ce match, avec un point de bonus à chiper ici ou là, nous serons à priori qualifiés, sachant qu’il y aura deux déplacements difficiles. Ce sera le cas à Saint-Cyprien dimanche mais cette fin de championnat est assez incertaine, c’est évident. »

Chasteaux-Lissac 18-5 Beaulieu

Jean Maurice Delfour, coach de Chasteaux-Lissac : « Cette victoire nous permet de rester dans la course et de repousser en plus un adversaire direct. C’est un combat de tous les instants et le suspense va durer jusqu’à la dernière journée. Nous allons à Saint-Léonard avec l’idée de ramener des points mais soyons prudents car cette équipe n’a rien à perdre et elle n’a jamais baissé les bras. Nous avons une certaine pression mais c’est que du bonheur car c’est une pression positive. »

Le Buisson 20-9 Meyssac

José Bexiga, coach du Buisson : « Pour nous qualifier nous avons besoin…de trois victoires. En tous cas nous n’avons plus de joker et le calendrier de Chasteaux est meilleur que le nôtre. Nous finirons à Saint-Cyprien et au complet nous avons les moyens d’aller gagner là-bas alors il faut voir si justement nous aurons tous nos gars, ce qui n’est pas le cas actuellement. Regardons pour l’heure vers Beaulieu où nous serons dimanche et où ce sera déjà très compliqué. Et puis nous sommes promus alors si nous finissons cinquième ce ne sera pas la catastrophe et nous jouerons la coupe à Toto. »

Panazol – Saint Cyprien (Reporté au 3 mars)